L’effet ciblé du botox pour paralyser les muscles du visage et détendre ainsi la peau permet d’éliminer les rides d’expression. Le patient de cette médecine esthétique permet à la peau de son visage de ne pas être trop sollicité par les mouvements des muscles en leur causant une paralysie temporaire et sans danger. L’effet de la toxine botulique est de 6 mois, au bout desquels son effet se dissipe et le muscle reprend son mouvement aisément.

Trop longtemps décrié par les acteurs, le botox et désormais la solution pour préserver sa poker face. Tout joueur de poker vous le dira, avoir un visage qui ne laisse pas transparaitre ses émotions est la poker face recherché pour pouvoir bluffer ses adversaires.

Le botox décrié par certains acteurs

Ayant fait les yeux doux aux adeptes de la jeunesse éternelle, le botox est désormais devenue le petit chat noir de la médecine esthétique chez les comédiens qui crient leur désinvolture. Ils dénoncent son caractère figeant qui ne laisse pas paraître les expressions faciales. C’est d’ailleurs son but de paralyser temporairement les muscles responsables de l’apparition des rides du visage.

Ils préfèrent garder leurs muscles libres pour pouvoir entrer dans la peau du personnage et se permettre de bouger leur visage pour exprimer joie tristesse, effroi et surprise. Les injections de botox sont ainsi remplacées par le prp et l’acide hyaluronique pour atténuer les rides du visage sans toucher aux muscles.

L’idée de génie

Mais un chirurgien américain a trouvé une nouvelle utilisation pour le botox à part la technique de médecine esthétique anti-âge, il en fait un pokertox : le nouveau dada des joueurs de poker. La toxine botulique est désormais utilisée par avoir la « poker face » la moins expressive qui soit.

Le docteur Berdy qui s’exalte de son idée, affirme que les injections de botox permettent à ses patients de rester stoïque et ne laissent paraître aucune émotion pouvant trahir leur jeu et ainsi bluffer tous leurs adversaires.

Dans leur stratégie de bluffe, ils ont besoin de rester impassible et ne laisser aucune émotion dévoilée pour leurrer ses adversaires et ainsi gagner le jeu. Pour ne pas laisser voir les indices comportementaux traduisant leur jeu, ils peuvent ainsi consulter un médecin qui va déterminer les zones de son visage qui bougent lors de la manifestation des dits indices. Ils peuvent par la suite programmer des séances d’injections localisées tous les 3 à 4 mois pour un résultat efficace.