post

L’effluvium télogène : qu’est-ce que c’est et comment peut-on la traiter ?

L’effluvium télogène est une affection du cuir chevelu. Il s’agit d’une forme de chute des  cheveux.  Cela peut affecter des personnes de tout âge et ce en raison de diverses raisons. Heureusement, la pathologie est souvent de courte durée et largement réversible. De plus, plus vous compreniez la condition et ses causes, meilleures sont vos chances de trouver une solution rapide et permanente.

Read More

post

Une jeune maman choisit l’augmentation mammaire pour mieux allaiter son bébé

L’allaitement maternel est une expérience intime qui renforce le lien affectif entre la mère et le nourrisson. Alice Coombe, jeune maman de 24 ans, le sait plus que quiconque. Et c’est pour allaiter son second enfant dans les meilleures conditions qu’elle décide d’effectuer une augmentation mammaire.

 Angoissée à l’idée d’allaiter avec de petits seins

A cause de sa petite poitrine, la jeune anglaise souffre d’insécurité psychologique et craint de ne pas remplir son rôle de mère à la perfection. En effet, sa première expérience s’avère difficile et l’allaitement de son bébé fait resurgir ses complexes concernant son hypotrophie mammaire. Les changements hormonaux liés à la grossesse n’arrangent pas les choses, et la jeune maman se retrouve avec une poitrine encore plus petite : « Après mon premier allaitement, je détestais mes seins plus que jamais ! » se rappelle-t-elle. N’ayant plus aucune confiance en elle, Alice craint que son état psychologique ne se répercute sur les liens émotionnels qui l’attachent à son bébé. Si d’un point de vue médical, la taille du buste n’a aucune incidence sur l’allaitement, il est probable que la proximité physique nouvelle (avec le nourrisson) ait déclenché un certain malaise chez la jeune maman, en modifiant son rapport avec son propre corps. Toujours est-il que la jeune femme restait angoissée à l’idée de donner la tétée à un nouvel enfant, surtout avec des seins aussi petits. La perspective d’une deuxième grossesse l’incite à passer à l’acte en effectuant une augmentation mammaire.  Voir augmentation mammaire Tunisie prix en dinars.

 Après son augmentation mammaire : Alice Coombe est une maman comblée

Débarrassée de ses angoisses passées, la jeune anglaise retrouve toute sa confiance et se consacre pleinement à son rôle de mère. Son épanouissement coïncide de toute évidence avec une augmentation mammaire réussie. Les canaux lactifères étant préservés, l’allaitement de son deuxième enfant se prolonge sur cinq mois et se passe sans accroc.

  Les prothèses mammaires et l’allaitement sont compatibles

Une idée répandue suppose qu’une femme qui choisit se refaire la poitrine doit mettre une croix sur un allaitement futur. Il s’agit évidemment d’une fausse assertion, car l’augmentation mammaire et l’allaitement ne sont pas forcément incompatibles. En effet, les implants peuvent être placés derrière la glande mammaire pour garder intacte la possibilité d’allaiter, sans que le rendu esthétique des nouveaux seins n’en pâtisse. De plus, cette intervention n’augmente pas le risque d’engorgement ou de mastite susceptibles de survenir pendant l’allaitement. Seulement, le chirurgien devra adapter sa technique et privilégiera un certain type d’incision.

Plus épanouie que jamais, Alice Coombe est même en lice pour remporter un prix dans Bust in Britain, une compétition organisée par le journal The Sun et récompensant les plus beaux seins parmi les candidates. Quoi de mieux pour parachever une si belle histoire ?

post

Tout ce qu’il faut savoir sur les utilisations du botox

Les injections de Botox peuvent éliminer l’apparence des rides et des ridules autour des yeux et de la bouche. Peuvent-ils également réduire les cernes et les poches sous les yeux ? La toxine botulique, communément appelée Botox, est un médicament qui affaiblit les contractions musculaires qui provoquent l’apparition des rides.

Botox réduit temporairement les rides :

  • entre les sourcils
  • au front
  • sur les côtés des yeux
  • autour de la bouche

Cependant, la Food and Drug Administration des États-Unis (FDA) n’a pas approuvé l’utilisation du Botox sous les yeux à des fins cosmétiques. Peu de recherches ont examiné son efficacité ou ses effets secondaires.

Dans cet article, découvrez ce que nous savons actuellement sur l’utilisation du Botox sous les yeux, y compris les effets secondaires possibles et les alternatives à cette procédure.

Les injections de Botox : pour atténuer l’apparence des rides

Les flacons de Botox contiennent trois ingrédients principaux : la toxine botulique de type A, l’albumine humaine et le chlorure de sodium. L’ingrédient actif, qui a le plus d’effet, est la toxine botulique A.

Lorsqu’il est injecté dans les muscles, le Botox bloque les impulsions nerveuses qui provoquent la contraction d’un muscle particulier. Le muscle ne peut pas bouger, ce qui réduit l’apparence des rides.

Botox peut seulement réduire les rides dans les zones du visage qui bougent. Les médecins l’utilisent habituellement sur les rides du sourcil, appelées lignes glabellaires, ainsi que sur les rides du front et les pattes d’oie sur les côtés des yeux.

Le Botox n’est pas une solution permanente aux rides. Dans 3-6 mois, il cessera de bloquer l’influx nerveux, et les muscles commenceront à se contracter. Une personne aura besoin d’injections supplémentaires pour maintenir les résultats.

Botox a également émergé comme un traitement pour un certain nombre de conditions médicales, de la migraine à une vessie hyperactive.

Quelle est l’efficacité du Botox sous les yeux ?

L’injection de Botox pour traiter les poches ou les cernes sous les yeux est une utilisation non-label aux États-Unis, et la FDA ne l’a pas approuvé.

Pour cette raison, les chercheurs ont mené quelques études sur cette utilisation, et les médecins ne sont pas sûrs de son efficacité.

Une étude en 2003 a cherché à déterminer si les injections de Botox sous et autour des yeux pouvaient réduire l’apparence des rides dans ces zones. Dix-neuf participantes ont reçu des injections. Ceux qui les avaient dans la région inférieure des paupières et des pattes d’oie étaient plus susceptibles de rapporter des résultats positifs que ceux qui ne recevaient que des injections dans les paupières inférieures.

Ces résultats suggèrent que les injections de Botox peuvent rendre la paupière inférieure plus complète et plus pulpeuse, aidant à réduire les rides et les poches.

Les chercheurs ont également mesuré les effets de différentes quantités de Botox dans la paupière inférieure. Les patients ont connu les meilleurs résultats lorsqu’ils ont reçu 8 unités de Botox, mais ils ont également eu les effets secondaires les plus intenses.

 

post

Pokertox : le botox pour les joueurs de poker

L’effet ciblé du botox pour paralyser les muscles du visage et détendre ainsi la peau permet d’éliminer les rides d’expression. Le patient de cette médecine esthétique permet à la peau de son visage de ne pas être trop sollicité par les mouvements des muscles en leur causant une paralysie temporaire et sans danger. L’effet de la toxine botulique est de 6 mois, au bout desquels son effet se dissipe et le muscle reprend son mouvement aisément.

Trop longtemps décrié par les acteurs, le botox et désormais la solution pour préserver sa poker face. Tout joueur de poker vous le dira, avoir un visage qui ne laisse pas transparaitre ses émotions est la poker face recherché pour pouvoir bluffer ses adversaires.

Le botox décrié par certains acteurs

Ayant fait les yeux doux aux adeptes de la jeunesse éternelle, le botox est désormais devenue le petit chat noir de la médecine esthétique chez les comédiens qui crient leur désinvolture. Ils dénoncent son caractère figeant qui ne laisse pas paraître les expressions faciales. C’est d’ailleurs son but de paralyser temporairement les muscles responsables de l’apparition des rides du visage.

Ils préfèrent garder leurs muscles libres pour pouvoir entrer dans la peau du personnage et se permettre de bouger leur visage pour exprimer joie tristesse, effroi et surprise. Les injections de botox sont ainsi remplacées par le prp et l’acide hyaluronique pour atténuer les rides du visage sans toucher aux muscles.

L’idée de génie

Mais un chirurgien américain a trouvé une nouvelle utilisation pour le botox à part la technique de médecine esthétique anti-âge, il en fait un pokertox : le nouveau dada des joueurs de poker. La toxine botulique est désormais utilisée par avoir la « poker face » la moins expressive qui soit.

Le docteur Berdy qui s’exalte de son idée, affirme que les injections de botox permettent à ses patients de rester stoïque et ne laissent paraître aucune émotion pouvant trahir leur jeu et ainsi bluffer tous leurs adversaires.

Dans leur stratégie de bluffe, ils ont besoin de rester impassible et ne laisser aucune émotion dévoilée pour leurrer ses adversaires et ainsi gagner le jeu. Pour ne pas laisser voir les indices comportementaux traduisant leur jeu, ils peuvent ainsi consulter un médecin qui va déterminer les zones de son visage qui bougent lors de la manifestation des dits indices. Ils peuvent par la suite programmer des séances d’injections localisées tous les 3 à 4 mois pour un résultat efficace.

 

post

Découvrez la formidable transformation de cette jeune brésilienne après un bypass gastrique

Son histoire fait la une des médias depuis quelques jours. Alors qu’elle souffrait d’obésité morbide depuis son enfance, Thayna Pacheco Barboza, jeune brésilienne de 24 ans, a été littéralement métamorphosée par la chirurgie bariatrique. Grâce au bypass gastrique, elle peut désormais entrevoir un meilleur avenir.

Thayna Pacheco bypass obesite

La chirurgie de l’obésité pour prévenir les complications cardiovasculaires

La jeune femme a commencé à prendre du poids dès l’âge de cinq ans. Complètement accro aux snacks et à la restauration rapide, elle a continué à grossir de manière exponentielle pendant son adolescence. Deux évènements marquants vont cependant l’inciter à changer d’attitude : d’abord, le décès de sa grand-mère des suites d’une maladie cardiovasculaire, puis une crise cardiaque dont sa mère est victime. Thanya réalise que son obésité peut aggraver le risque de contracter une cardiopathie héréditaire. Craignant pour sa santé, elle décide de maigrir au plus vite et sollicite alors un bypass gastrique.

Elle perd plus de la moitié de son poids grâce à la chirurgie bariatrique

A cause de son alimentation mal maitrisée, la jeune brésilienne pesait près de 140 kg avant son opération. Aujourd’hui âgée de 24 ans, elle affiche une silhouette de rêve et à peine 58 kg sur la balance.

Métamorphosée après son opération de bypass gastrique

Pour se débarrasser de sa surcharge pondérale de manière durable, la jeune femme a opté pour un bypass gastrique. Il s’agit d’une intervention de chirurgie bariatrique qui réduit le volume de l’estomac tout en modifiant le circuit digestif. Elle permet ainsi de diminuer la quantité de nourriture ingérée et provoque une malabsorption des nutriments, aboutissant à une perte de poids rapide. Ce n’est pas la nouvelle silhouette de Thayna qui va nous contredire… Quelques années seulement après son opération, la styliste de mode est tellement mince qu’on pourrait la confondre avec l’une de ses mannequins !

La nouvelle vie de Thayna Pacheco

La jeune femme exhibe fièrement sa nouvelle taille de guêpe sur les réseaux sociaux, totalisant près de 60000 followers sur Instagram. Si elle se réjouit de sa transformation, Thayna ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Pour commencer, la jeune femme a eu recours à la chirurgie plastique pour se débarrasser de la peau en excès. Elle envisage un lifting des cuisses et une abdominoplastie afin de parfaire encore sa silhouette, sans tomber dans l’obsession du changement immédiat : « Je pesais 140kg pendant 18 ans de ma vie, je pourrais patienter encore 18 ans pour avoir le corps de mes rêves » tempère l’intéressée. En attendant, la belle brésilienne a radicalement changé son mode de vie. Alors qu’elle ne s’était jamais intéressée au sport avant son opération, elle pratique désormais une activité sportive six fois par semaine, alternant boxe, musculation et cardio-training. D’autre part, Thayna fait plus attention à son alimentation puisqu’elle a troqué la nourriture industrielle et les aliments gras et trop sucrés pour un régime diététique.
Grâce à la chirurgie de l’obésité, la jolie femme croque la vie à pleines dents. Une histoire formidable qui devrait inspirer plus d’un !

post

Le hockey sur glace : un sport à haut risque qui n’épargne pas les dents !

Alors que les Jeux olympiques d’hiver 2018 se déroulent actuellement dans le district de Pyeongchang en Corée du Sud (9 février – 25 février 2018), un sport attire particulièrement notre attention pour son caractère pugilistique : le hockey sur glace.
En effet, ce sport qui se pratique à 6 contre 6 sur une patinoire spécialement aménagée et dont le but est de catapulter le palet (un disque de caoutchouc vulcanisé) dans le but adverse à l’aide d’une crosse, est réputé pour son côté brutal, au même titre que la boxe.
D’ailleurs, il est rare qu’une rencontre se termine sans embûches, notamment dans la plus prestigieuse ligue au monde (NHL) où les bagarres sont monnaie courante.
pose-facette-dentaire-tunisie

Le hockey sur glace : un sport dont les principaux sponsors sont les facettes dentaires :

Malgré les protections dentaires pour diminuer fortement les risques, les hockeyeurs sont rarement épargnés par les chocs et c’est souvent leur dentition qui en fait les frais.
Les casques portés généralement par les joueurs protègent la tête des chocs, mais aucunement les dents, ce qui explique le nombre impressionnant de joueurs qui laissent leurs dents sur la glace.
Dans bien souvent des cas, c’est le gardien de but qui est le plus exposé aux risques, surtout que le palet qu’il doit arrêter peut-être reçu violemment en plein visage et provoquer inéluctablement une perte de dents.
D’ailleurs, certains joueurs sont conscients des risques de leur métier comme l’atteste cette déclaration d’Alexandre Picard, un joueur évoluant au Servette de Genève en Suisse : « Si tu choisis de faire du hockey, tu sais que tu auras des cicatrices et des dents manquantes. Tu es prêt à ça » !

Les facettes dentaires au chevet du hockey sur glace : une réalité implacable !

Il est évident que ce sport où le contact est très rugueux est très périlleux pour la dentition, et il n’est pas anodin de voir souvent des joueurs ressortir de la piste avec une bouche en sang, à l’instar du joueur canadien John Tavares, lequel a arraché sa dent cassé lors d’un match de NHL en 2013.
Habitués aux cabinets de dentistes, les joueurs de hockey sur glace, surtout en Europe, ne perçoivent pas des gros salaires comme ceux qui évoluent aux Etats-Unis, ce qui les expose à des frais dispendieux.
Pour s’offrir un nouveau sourire, ces derniers feraient mieux d’opter pour des facettes dentaires tunisie à des prix avantageux, et ainsi, repartir de plus belle sur la glace.

post

Une facette dentaire pour restaurer son sourire : le choix si controversé de Rohff !

Prendre soin de sa dentition est un rituel sacré pour certains qui n’hésitent pas à se ruer vers leur dentiste pour soigner leurs dents et les préserver des agressions extérieures, alors que d’autres ne manifestent aucun intérêt pour cela, si ce n’est sur le tard.
L’exemple parfait qui illustre notre préambule est certainement Rohff, le célèbre rappeur d’origine comorienne qui était connu à ses débuts pour sa fameuse incisive centrale manquante.
Malgré une carrière à son apogée à ses débuts et des albums à succès, ce dernier a toujours refusé de restaurer ses dents pour des raisons encore inconnues. D’ailleurs, il le dit si bien lui-même dans un de ses morceaux « Charisme » en 2005 : « Malgré le succès, je ne me suis pas remis une dent » !
remplacement-dent-manquante-tunisie

Rohff : une dent contre l’esthétisme incompréhensible :

Rohff, de son vrai nom Housni Mkouboi, est un poids lourd du rap français et compte à son palmarès 8 albums studio pour un total de plus de 1,4 millions d’albums écoulés en 18 ans de carrière.
Les chiffres impressionnants de ses ventes démontrent clairement qu’il est aisé financièrement pour pouvoir s’offrir un nouveau sourire, sauf qu’il a toujours refusé de se faire poser une facette afin de ne pas écorner son image de rappeur fidèle à son éternel lieu de prédilection : la rue !
Comme le disait Winston Churchill : « il n’y a aucun mal à changer d’avis, pourvu que ce soit dans le bon sens » ! Après avoir eu la dent dure à l’égard de la chirurgie dentaire, Rohff s’est finalement rétracté en ayant opté pour une facette quant à retrouver un sourire harmonieux.
Mais cette décision a été décriée par certains de ses fans qui lui reprochent de ne pas avoir tenu sa promesse et d’avoir changé pour séduire un plus large public, notamment féminin, ce qui n’a pas fait flancher l’intéressé comme il l’affirme : « C’est mon problème si j’ai voulu me remettre une dent » !
Désormais, l’artiste arbore une dentition parfaite à l’instar des grandes stars internationales et peut esquisser des rictus à pleines dents, savourant ainsi sa réussite musicale et sa métamorphose esthétique.

Les facettes dentaires : oui, mais à quels prix ?

Les prix de la chirurgie dentaire en France sont élevés et peu de gens ont les moyens de Rohff pour y accéder, sauf s’ils décident de franchir le pas en faisant un périple à l’étranger.
En effet, recourir à la pose d’une facette dentaire tunisie est certainement la solution la plus adaptée pour les budgets moyens qui améliorer leur dentition.
Même si Rohff est aujourd’hui un artiste richissime, il aurait pu faire d’une pierre deux coups en se rendant en Tunisie pour se faire poser une facette à prix bas, tout en donnant un concert pour divertir ses fans !

post

Une reprise de poids est-elle inévitable après une liposuccion ?

La liposuccion peut apporter des solutions concrètes et rapides pour la personne qui fait appel à ses miracles, mais cela ne veut pas dire qu’il faut s’endormir sur ses lauriers et ne pas veiller à son hygiène alimentaire, au risque de retomber dans ses travers quant à reprendre du poids.
Il est communément admis que cette intervention de chirurgie plastique permet d’éliminer définitivement quelques kilogrammes de graisse sous-cutanée, garantissant ainsi un amaigrissement rapide sans la moindre goutte de sueur.
Néanmoins, plusieurs personnes ayant eu recours à cette intervention tant pratiquée dans le monde manifestent souvent une attitude nonchalante, pensant qu’ils ne grossiront plus jamais.
En effet, il est ô combien important de pratiquer une activité sportive et de veiller à son alimentation, et ce, en évitant la nourriture un peu trop calorique.
Comme le dit l’adage : « chassez le naturel, celui-ci revient au galop », et celui-ci s’applique malheureusement beaucoup de candidats qui ne font pas les efforts nécessaires pour éviter le retour des vieux démons, ces vilains tissus adipeux qui donnent un aspect hideux à la silhouette.
Les personnes intéressées sont donc prévenues : pas de résultats sans un dur labeur, ce qui signifie que la pratique d’un sport est primordiale pour ne pas retrouver son poids initial.
prix-liposuccion-en-tunisie

Il ne faut pas croire que la liposuccion est la lampe merveilleuse !

La liposuccion a bénéficié de nombreuses innovations techniques qui ont permis d’améliorer considérablement cette intervention, avec à la clé des résultats pour le moins épatants.
Ceci étant, elle ne peut être l’ultime panacée pour résoudre des problèmes de poids, car son but consiste avant tout à harmoniser la silhouette.
Cela signifie que le patient ayant eu recours à la liposuccion est maître de son poids et que son hygiène de vie doit impérativement changer pour empêcher l’apparition de graisse viscérale, laquelle risquerait d’accroître le risque cardiaque et diabétique.
En somme, les personnes qui imaginent naïvement que cette intervention leur permettra de ne plus connaître les affres du surpoids se fourvoient.
Il importe de rappeler à plus d’un titre le but de la liposuccion, qui consiste à aspirer la graisse rebelle afin de remodeler la silhouette.
Loin d’être financièrement accessible, la liposuccion demeure l’objet de toutes les convoitises, y compris des bourses moyennes qui n’hésitent pas à se rendre à l’étranger, surtout au pays du jasmin où le prix liposuccion en Tunisie est alléchant.
Flairant la bonne affaire, les autorités tunisiennes ont mis en place des cliniques à la pointe de la technologie pour accueillir le plus grand nombre possible de patients.

Une blogeuse de beauté est devenue la première au Royaume-Uni à essayer un «lifting 3D» pionnier.

Lorna Oakley, 38 ans, qui gère Stylust, a testé sur route la nouvelle procédure anti-âge qui coûte 900 £ et prend moins de deux heures, promettant des résultats instantanés.

Le nom du traitement anti-vieillissement est inspiré par le remplisseur de nouvelle génération «révolutionnaire», qui imite la biostructure 3D de la peau.

Le lifting est le premier de son genre à intégrer la charge, appelée Plinest, et l’associe à des fils de collagène bio-compatibles – également connus sous le nom de «technique du lifting des marionnettes».

Lorna, qui est basée à Vale of Glamorgan au Pays de Galles, a été impressionnée par le «traitement subtil» qu’elle a subi à la clinique Graal de Puerto Banus et a produit des résultats spectaculaires.

S’adressant à MailOnline FEMAIL pour savoir pourquoi elle a décidé d’essayer le traitement, Lorna a déclaré: «J’ai 38 ans. Je ne le sens pas, mais parfois, j’ai vraiment l’air plus vieux.

«Je m’entraîne la plupart du temps, parfois mon sommeil pourrait être meilleur et si je suis honnête … quand j’étais plus jeune, j’utilisais beaucoup plus de chaises longues que je n’aurais dû. Mon régime est bon, pourrait être meilleur, mais qui ne l’est pas?

Dr Arias, qui possède la clinique, a appliqué une crème anesthésiante sur son visage et son cou avant de commencer la procédure de deux heures.

Lorna a expliqué: «Pour commencer, les remplisseurs ont été injectés, avec ce qui ressemblait à des dizaines de petites piqûres d’épingles suivi de l’ascenseur de fil, qui étaient des aiguilles plus profondes.

«Les effets étaient instantanés, c’était assez déconcertant aussi d’être honnête. J’ai toujours eu de la chance avec des os de pommettes élevés, mais cela a créé une ligne de mâchoire beaucoup plus serrée et une peau visiblement plus lisse sur la partie inférieure de mon visage.

«Le Dr Arias m’a dit que les effets ne seraient pas visibles avant deux semaines, mais que c’était déjà impressionnant.

La blogueuse a raconté à quel point la sensation de «tirer des fils» était déconcertante, et elle a eu des ecchymoses sur la pommette droite, mais elle a immédiatement été impressionnée par la façon dont elle semblait tendue.

Lorna-Oakley